Georgia on My Mind

Georgia on My Mind

Georgia on My Mind n’est devenu un succès mondial qu’après l’enregistrement en 1960 du disque de Ray Charles “The Genius Hits The Road”. Le 7 mars 1960, Ray Charles chante cette chanson devant l’Assemblée de Géorgie en signe réconciliation suite aux problèmes de droits individuels et événements interraciaux.

Peu après cette interprétation, l’état de Géorgie l’adopte comme hymne officiel.

Elle a été interprétée par de nombreux artistes : James Brown, Louis Armstrong, Billie Holiday, Fats Waller, Willie Nelson, et aussi … Django Reinhardt en 1936 !

Dans Back in the USSR, les Beatles y font un clin d’oeil …Georgia’s always in my mind à propos de la Géorgie … soviétique.

Les paroles peuvent se lire aussi bien en référence à l’État de Géorgie qu’à une femme du nom de Georgia.

Nous interprétons cette chansons dans un arrangement pour 3 voix (sopranos, altos et voix d’hommes) de Benjamin Fau.

Georgia, Georgia, the whole day through
Just an old sweet song keeps Georgia on my mind.

Georgia, Georgia, a song of you
Comes as sweet and clear as moonlight through the pines.
Other arms reach out to me
Other eyes smile tenderly
Still in peaceful dreams I see
The road leads back to you.

Georgia, Georgia, no peace I find
Just an old sweet song keeps Georgia on my mind.

Géorgie, Géorgie, toute la journée
Et j’ai juste une douce et vieille chanson qui ancre la Géorgie dans mon esprit

Géorgie, Géorgie, une chanson de toi
Qui apparaît aussi clairement et doucement qu’un rayon de lune à travers les sapins

D’autres bras se sont tendus vers moi
D’autres yeux m’ont souris tendrement
Toujours dans de paisibles rêves je vois,
La route qui me ramène vers toi.

Géorgie, douce Géorgie, je n’ai pas trouvé la paix
Et j’ai juste une douce et vieille chanson qui ancre la Géorgie dans mon esprit

Les commentaires sont clos.