GIF - 1.5 ko
Noémie Legendre
PNG - 185.6 ko

Diplômée en 2007 du Conservatoire de Rennes, Noémie Legendre se perfectionne ensuite dans le domaine de la mélodie sous la direction de la pianiste Françoise Tillard (Master Art du Récital, Paris 3), et élabore un récital consacré aux animaux créé à La Péniche Opéra (Foi d’animal – L’Odyssée de la Mélodie, 2008).

Sur scène, elle a été Anna Gomez dans The Consul de Menotti au Festival Not’enBulles d’Auray (2002), Gorgo dans Des Esels Schatten de Richard Strauss (2003) et Christine dans Le Testament de la Tante Caroline de Roussel (2005) à l’Opéra de Rennes. En 2009 elle est finaliste du Concours Flame et chante au Festival Not’enBulles les héroïnes de Leonard Bernstein dans Best Side Stories, un grand spectacle pour solistes, chœur, quatuor de jazz et piano.

Invitée régulière de la compagnie Orphée-Théâtre(s) dirigée par Jean-Michel Fournereau, elle incarne « La voix » dans le spectacle théâtral et musical Un Prince en galoches créé en mai 2010 au Théâtre Anne de Bretagne de Vannes. En janvier 2011, c’est avec la compagnie lyrique Madamiva qu’elle interprète Miss Pinkerton dans l’opéra The Old Maid and The Thief de Menotti (American Church, Paris).

En 2010 Noémie Legendre crée l’ensemble vocal et instrumental Venticello, qui interprète les pièces majeures du répertoire baroque. Son programme Autour du Stabat Mater (Charpentier, Pergolèse, Boccherini, Rossini) a été créé en mars dernier au Couvent des Dominicains (Paris), puis repris en mai au Festival Le printemps en musique (Saint-André de l’Europe, Paris) et à Saint-Benoît-du-Sault (Indre) dans le cadre du Jour de l’Orgue.

Édouard Bouchy-Lucotte
PNG - 139.9 ko

Édouard Bouchy-Lucotte étudie le piano dès l’âge de 8 ans. À partir de 1999, il débute le chant dans le Chœur de chambre de la Cité, sous la direction d’Anne Marie Liénard, avec lequel il se produit en France et en Allemagne. Il part ensuite étudier l’anglais à Dublin où il valide un Business English Certificate et les Cambridge exams (advanced level). De retour à Paris, il chante comme ténor soliste dans une troupe d’opérette tout en poursuivant ses études de communication et obtient un diplôme de Négociant d’Art et Promotion culturelle, spécialité spectacles vivants à l’ICART (Institut Supérieur des Carrières Artistiques) et un Master I de gestion de biens et de services culturels à l’IESA, Paris.

En 2005, il intègre la classe de chant de Sonia Nigoghossian au Conservatoire du Centre de Paris et passe son CEM de chant avec mention très bien. En 2012 il poursuit dans la classe de Valérie Millot et obtient son DEM de chant du CRR de Paris, rue de Madrid. Il a suivi parallèlement des cours d’art lyrique dans plusieurs ateliers de conservatoires avec Anne Marguerite Werster, Didier Henry, Martine Surais, Lucile Steunou et il continue pour la deuxième année ses cours de mélodies et lied dans la classe de Françoise Tillard.

- Site personnel d’Édouard Bouchy-Lucotte

Manuel Helmeke
PNG - 111 ko

Né en 1988 à Stendal, Manuel Helmeke commence très tôt à chanter dans le Chœur pour enfants de la Neuapostolischen Kirche (Eglise Néoapostolique de Stendal), avant d’entamer à l’âge de 6 ans sa formation musicale à la Musik-und Kunstschule Adam-Ileorgh (École d’Arts et de Musique Adam-Ileorgh,) où il apprend le piano et l’orgue.

À partir de 2006, il prend des cours de chant auprès de Stefan Lill. En 2008, Il remporte le premier prix du concours national pour la jeunesse « Jugend musiziert », dans la catégorie basse-baryton. La même année, il s’inscrit en études de chant à la Hochschule für Musik und Theater « Felix Mendelssohn Bartoldy » (Haute École de musique et théâtre) de Leipzig.

Manuel aborde en concert un large répertoire et se produit entre autre au Festival Händel de Halle et au Festival Bach de Leipzig. Il participe à plusieurs enregistrements de CD, notamment avec la radio « Deutschlandradio Kultur » et au Gewandhaus de Leipzig.

Depuis le début de l’année 2012, Manuel Helmeke fait partie de l’Ensemble Thios Omilos.

En 2008, on a pu le voir au Theater der Altmark à Stendal, dans le Rock-Jaazzical Die Brille (Les Lunettes), ainsi qu’en 2011-2012 dans le spectacle d’improvisation Leben-Galerie der Menschlichkeit (Vie-Galerie de l’humanité).

À l’opéra, il interprète en 2011 le Surintendant Budd dans l’opéra de chambre Albert Herring de Benjamin Britten, sur la scène de la Musikhochschule de Leipzig, et participe à l’opéra baroque Kommt alle zugleich de Christoph Förster. Actuellement, il interprète le rôle de Perchik dans Anatevka (Un violon sur le toit) et celui de Fiorello dans Le Barbier de Séville de Rossini.

Manuel Helmeke a, par ailleurs, développé une passion pour la direction de chœur. Il est engagé depuis 2008 dans le Chœur de Gospel Close2Jesus et a plusieurs fois dirigé le Chœur « neuapostolischer Konzertchor Mitteldeutschland » dans le cadre du Festival international de « Happy Birthday Händel ».

- Site personnel de Manuel Helmeke

Ernestine Bluteau
PNG - 174.4 ko

Après une Licence de Philosophie à la Sorbonne et des expériences professionnelles de danse et de cinéma, Ernestine Bluteau se spécialise dans la musique et obtient les 1er prix de la ville de Paris de piano, flûte traversière et musique de chambre, et les prix d’accompagnement de l’ENM d’Orléans (P. Le Corre) et du Conservatoire Supérieur de Paris (F. Pennetier et J.M. Cottet). Pour compléter sa formation, elle étudie l’écriture, le chant, la direction d’orchestre, et se perfectionne au piano avec Cosima Joubert et en mélodies et lieder avec Françoise Tillard.

En concert, elle se produit en piano seul, en récital avec des chanteurs, au sein d’orchestres et de formations de chambre. Elle fonde La compagnie du portail, collectif d’instrumentistes, chanteurs et comédiens, qui donne des concerts de musique de chambre et des spectacles (1929 ou l’amour ne connaît pas la crise).

Sur scène, elle participe à des spectacles lyriques et de théâtre musical dans lesquels elle est pianiste et comédienne : L’histoire du soldat de Stravinsky-Ramuz avec Didier Sandre, Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare-Mendelssohn avec Les Grooms, Pierre et le loup et le Carnaval des animaux avec Ecla Théâtre, Le baiser du jardinier de Nadia Laberche avec la Cie Gaby Théâtre, L’opéra de 4 filles.

Elle est également chef de chant sur des productions d’opéra : Vanessa de Barber, Rigoletto de Verdi, La flûte enchantée de Mozart, et Faust de Gounod au Théâtre d’Herblay, L’orgue de Kalfermatt de Vincent Bouchot et La Périchole d’Offenbach au Forum du Blanc-mesnil, Cosi fan tutte de Mozart au Théâtre de la reine blanche en version piano, Krapp de Mihalovici à la Bibliothèque Nationale de France.

Elle a l’occasion d’être coach vocal pour comédiens (Homme pour homme de Brecht 2008 avec la Cie L’art Mobile), et s’initie au théâtre de rue avec Les Frères Finck de la Cie Edilic.

Ouverte à différents styles musicaux, elle accompagne de la chanson française, interprète de la musique sud-américaine, pratique l’improvisation avec des danseurs, dirige et chante dans un groupe de jazz vocal et de sound painting, La louve.